Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


Des voitures qui ne survivent pas dans les films – Partie 2

Comme promis, nous revoilà avec d’autres voitures de cinéma au destin tragique… Encore une bonne raison de revivre des grands moments du 7ème art !

60 secondes chrono –
1967 Shelby Mustang GT500

N’ayez pas peur, pas une Shelby n’a été endommagée pour ce remake du classique de 1974. Cependant, cinq des douze modèles qui ont été construits spécialement pour le film n’ont pas eu cette chance. D’ailleurs, le producteur Jerry Bruckheimer et l’acteur Nicolas Cage en ont même gardé une réplique pour enrichir leur collection personelle. Alors que Bruckheimer a avoué avoir peur de la conduire, Nicolas Cage ne cache pas qu’il s’amuse de temps en temps avec pour faire des vrilles dans le voisinage.

Casino Royale –
2006 Aston Martin DBS

Les Aston Martin de ce James Bond ont été fabriquées exclusivement pour ce film. Ce qui n’est pas une mince affaire lorsque l’on sait que chacune d’entre elle a coûté plus de 400.000 euros pièce. À la fin du film, on voit même une Aston Martin DBS dans une accélération à couper le souffle qui se termine en une ribambelle de vrilles qui lui valent d’avoir battu le record du monde des tonneaux.

Le chevalier noir, The Dark Knight –
2007 Lamborghini Murcielago

Dans ce nouveau Batman, Bruce Wayne (Christian Bale) évite de peu un attentat en provoquant la collision entre une Lamborghini et un camion. En tout, trois de ces Lamborghinis ont été mises à la disposition de la production pour le tournage du film. Il y a donc de fortes chances que cette voiture soit de nouveau à l’écran dans le prochain opus de la trilogie de Nolan qui sortira en 2012. Au cas où vous ne le sauriez pas, Murcielago signigie « chauve-souris » en espagnol ; cependant ce petit bolide de plus de 640 chevaux était déjà en cours de production bien avant le début du tournage. D’ailleurs, si vous aussi vous aimeriez jouer à Batman, consultez nos offres de location de voiture de luxe; nous proposons plusieurs modèles de Lamborghini à louer.

Les Ailes de l’Enfer –
1967 Corvette Sting Ray

Son propriétaire Duncan Malloy (Colm Meany), agent de la DEA qui est l’équivalent de la brigade des stupéfiants aux Etats-Unis, y tenait comme à la prunelle de ses yeux. S’agissait-il d’un outil de compensation pour ce policier habitué à faire du zèle ? Difficile à dire, mais ce qui est sûr, c’est qu’il ne fut pas du tout content lorsque Marshall Vince Larkin (John Cusack) lui a emprunté cette magnifique antiquité. Même si cette dernière n’a finalement pas été emportée dans les airs par un avion et projetée sur une tour de contrôle.

Fast and the Furious –
1970 Dodge Charger

Cette liste aurait été incomplète si nous n’avions pas mentionné la splendide (et maudite) Dodge Charger de Dominic Toretto (Vin Diesel). La Charger est une des voitures favorites d’Hollywood dès qu’il est question de crash et de destruction. Par conséquent, ces voitures sont encore plus difficiles à trouver pour les producteurs de films. À l’heure actuelle, il existe encore quatre exemplaires ce qui laisse penser à une prochaine suite du film…

Maintenant à votre tour de nous faire part de la voiture de vos rêves ! Qu’il s’agisse d’une voiture de sport, d’un classique de l’automobile ou d’un modèle en série, nous sommes curieux de connaître votre voiture préférée. Laissez-nous vos commentaires…

L’équipe Auto Europe

This entry was posted in Catégories de véhicule, Véhicules de prestige. Bookmark the permalink.

Une réponse à Des voitures qui ne survivent pas dans les films – Partie 2

  1. Ce sont de vraies merveilles ces voitures. C’est vrai que c’est assez impressionnant de les voir dans les film. Moi aussi j’aimerai bien en avoir de comme ça (spécialement la mustang shelby). En tout cas, pour rester dans le réaliste, ma voiture préférée (pour le moment) est l’audi Q7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*