Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


Les véhicules les moins polluants

Pollution, écologie et développement durable sont des thèmes à la mode et ce n’est pas pour rien! Nous sommes tous conscients du fait que notre planète est en danger. Pour la protéger et limiter les dégâts, nous devons modifier nos comportements. Il ne s’agit pas seulement de trier ses déchets, mais également de choisir des voitures qui polluent moins.

D’ailleurs, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a établi un classement des véhicules les moins émetteurs de dioxyde de carbone (g/km) pour l’année 2011. Dans la catégorie diesel, c’est la Smart ForTwo qui occupe la première place du classement avec 88g/km; suivie de deux modèles de la marque Seat. La Twingo de Renault tire son épingle du jeu parmi les voitures françaises avec une émission de 94g/km. En ce qui concerne les véhicules essences, les nouvelles Toyoto Auris et Prius sont largement en tête (entre 89 et 93g/km).

En règle générale, il est relativement simple de savoir si un véhicule est polluant ou pas. Les voitures puissantes et/ou lourdes de même que les 4×4 ont tendance à émettre davantage de CO2. Mais au-delà des facteurs techniques, il faut savoir que le comportement du conducteur joue un rôle important. Que vous soyez au volant de votre véhicule personnel ou d’une voiture de location, il est toujours conseillé d’adopter une conduite souple. Pour encore plus de transparence concernant l’empreinte carbone de chaque voiture, l’étiquette CO2 a été mise en place. Le système est simple: chaque véhicule neuf est obligatoirement classé dans une catégorie correspondant à son émission de CO2. On compte 7 catégories allant de A, qui englobe les véhicules peu polluants (émissions inférieures à 100g/km), à G (véhicule très polluant).  Un système de couleurs y est également associé (respectivement du vert au rouge).

Cette étiquette CO2, tout comme la prime à la casse, font parties des mesures prises par le gouvernement lors du Grenelle de l’environnement en 2006 ayant pour but d’inciter les conducteurs à privilégier les véhicules à faible empreinte carbone. Le dispositif du bonus-malus va dans la même direction; le propriétaire d’un véhicule émettant entre 241 et 245g/km aura un malus de 1600 euros (en 2011); par contre, si l’émission ne dépasse pas les 90g/km, le conducteur reçoit un bonus de 800 euros. Les heureux acheteurs d’une voiture électrique bénéficieront même d’un super-bonus d’une valeur de 5000 euros.

En bref, faire le choix de rouler avec une voiture peu polluante est également très intéressant d’un point de vue financier. Même si l’investissement de départ est nettement plus important, les coûts seront compensés à long terme. De plus, certaines compagnies d’assurance offrent des tarifs réduits pour les véhicules à faible traces écologiques. Sachez cependant que la plupart de ces mesures sont limitées dans le temps, d’où l’avantage d’opter dès maintenant pour la solution écologique. D’autant plus que la tendance écologique n’est pas prête de s’essouffler; il est fort probable que dans quelques années, vous ne trouverez que des voitures à faible empreinte carbone.

Votre équipe Auto Europe

This entry was posted in Voitures Propres. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*