Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


blog_munich_header-15-09-2016

Munich, ses mythes et légendes !

Munich, c’est bien plus que la fête de la bière qui a lieu chaque année fin septembre ! Elle est tout d’abord la capitale de la Bavière. Toute proche des Alpes, dotée d’une riche histoire et d’une riche culture, elle offre à ses visiteurs un grand nombre de sites historiques des plus beaux sans oublier les Biergartens où règne une convivialité qui n’existe nulle part ailleurs ! Les environs de Munich regorgent de jolis coins : des châteaux de contes de fées, de nombreux magnifiques lacs, des petits villages au charme bavarois et bien plus encore !

Dans notre article de cette semaine que nous dédions à tous les fans de Munich et ceux qui vont bientôt l’être, nous allons vous dévoiler quelques-uns des secrets les mieux gardés de la vieille ville de Munich, grâce à nos informations privilégiées 🙂

Hofbräuhaus

blog_hofbrauhaus-beer-munich-15-09-2016

Située au cœur de Munich, la Hofbräuhaus am Platzl, qui existe depuis 1589, est la plus grande brasserie traditionnelle de la capitale bavaroise. Conçue à l’origine sans toilettes comme toute brasserie de l’époque, elle n’a cessé de se développer et de s’agrandir pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui :  un temple de la bière, une brasserie dans un cadre des plus impressionnants où l’ambiance y est chaleureuse et des plus conviviales !
Mais cette brasserie cache une histoire bien spéciale, quelque peu humide…
À l’époque, le manque de toilettes n’empêchait pas du tout les amateurs de bière de venir étancher leur soif et savourer leur boisson préférée, la bière ! Pour vider leur vessie, les visiteurs de la Hofbräuhaus n’avaient pas d’autre choix que d’utiliser les caniveaux en plein air. Pour cela, il fallait quitter la salle et au retour, la chope de bière avait disparu et la place était déjà prise, pour le plus grand malheur des personnes concernées. Comme on le dit si bien, la nécessité est mère de l’invention ! Fatigés de perdre chaque fois leur place et pour ne plus courir ce risque, les habitués des lieux se sont mis à faire leur besoin directement sous la table. Pour prévenir sur l’imminent danger des éclaboussures d’urine, l’idée leur vint de donner des coups de bâton aux personnes assises à la même table.  Comme personne n’appréciait les bleus qui ressemblaient, jadis, à ceux de la peste noire, ils décidèrent de changer de tactique. Le bâton en question n’était plus qu’un simple bâton, mais contenait un tube à l’intérieur qui devait canaliser l’urine dans les fossés sous les tables.  Heureusement que les temps modernes ont vu la naissance de toilettes publiques et de nos jours, la célèbre Hofbräuhaus est équipée de sanitaires modernes, pour femmes et hommes 🙂

Les quatres lions de la Residenz

blog_lion_residenz_munich-15-09-2016

La magnifique résidence des rois et ducs de Bavière occupe une place importante parmi les sites historiques du centre-ville. Gardé jour et nuit par quatre lions, le château continue d’être l’une des attractions préférées des touristes. Il est rare qu’un passant rate l’occasion de toucher les lions et de frotter leurs têtes en guise de “bonne chance” ! Cependant, peu de gens savent que ces fameux lions ont un rôle très spécial ! En effet, les quatre lions de la résidence ne sont rien d’autre que les gardiens de la vertu ! Ils représentent les quatre vertus cardinales que tout souverain doit posséder : la prudence, la justice, le courage et le tempérament.
Prudence : la règle est de savoir comment diriger son peuple dans les moments difficiles. Ceci est symbolisé par l’image d’un navire sur un bouclier tenu par un lion.
Justice : le blason porté par le deuxième lion a un soleil radieux qui symbolise la lumière dans le jugement équitable d’un souverain.
Courage : le rocher pointu frappé par les vagues déchaînées et représenté sur le bouclier tenu par le troisième lion, souligne la force qu’un souverain doit posséder.
Tempérament : une horloge gravé sur le bouclier tenu par le quatrième lion suggère la règle parfaite : être patient et assez intelligent pour reconnaître le bon moment de prendre une décision.

Lindwurm

blog_lindwurm_statue_munich-15-09-2016

L’imposant Hôtel de Ville à la Marienplatz peut induire en erreur et laisser croire que c’est un édifice ancien. En fait, il a été bâti il y a seulement un peu plus de cent ans. Construit dans le style néo-gothique, ce symbole de Munich est vraiment spectaculaire. La façade, minutieusement élaborée, cache de nombreux détails inspirés par le Moyen-âge, période qui détient certains des mythes et légendes les plus intéressants de Munich.  La statue d’un dragon menaçant semble observer les passants depuis le côté oues de l’édifice.
Cependant, le nom n’est pas nouveau. Il remonte au 17ème siècle lorsque la peste a ravagé l’Europe et a tué plus de 7 000 citoyens de Munich. Selon la légende, un dragon géant sans ailes aurait survolé la ville portant la peste noire dans son souffle empoisonné. Plusieurs hommes courageux ont réussi, alors,  à tuer le monstre à coup de canon à l’endroit même où se trouve aujourd’hui la statue. Si vous vous en approché assez près, vous verrez non seulement la statue du dragon, mais aussi celles des gens qui fuient pour sauver leur vie et celles des autres courageux qui, apparemment, ont sauvé la ville !

Putti et le monument de la Vierge Marie

blog_mariensaule_munich-15-09-2016

Une petite note informative : un putto (putti au pluriel) est un angelot nu et ailé désignant, sur une façade, la statue d’un nouveau-né joufflu ou d’un ange.

Au sein de la communauté religieuse de Bavière, la Vierge Marie et le personnage le plus vénéré. Une colonne d’or, surmontée d’une statue, lui a été dédiée et placée au centre de la Marienplatz, place principale de Munich qui porte son nom “Mariensäule”. La particularité de cet édifice est liée à quatre putti armés, anges victorieux du type baroque, luttant contre différents adversaires pour combattre les maux qui ont suivi la guerre de Trente Ans qui a saccagé l’Europe : la famine, la peste, la guerre et l’hérésie, représentées respectivement par un dragon, un basilic, un lion et un serpent. De nos jours, la Mariensäule est un point de rencontre favorisé dans le centre historique de la ville !

Brezenreiter

blog_bretzel_munich-15-09-2016

L’Allemagne est le foyer de la Vieille Route du Sel, le premier réseau du commerce médiéval pour le transport de sel, l’or blanc du passé qui a enrichi de nombreuses personnes. D’après la légende, un couple de riches allemands avait décidé à l’époque d’aider la société en offrant gratuitement une fois par an des bretzel aux personnes les plus démunies et aux sans-abris dans la ville. Un cavalier se déplaçant sur son cheval gris à travers la ville distribuait les bretzel parmi les plus démunis. Mais la quantité de bretzel n’étant pas suffisante, la colère des pauvres fut si grande que le cavalier fut arraché de sa monture et attaqué par la foule furieuse. De nos jours, le cavalier est toujours représenté sur certaines fresques des églises de la vieille ville. Traduit littéralement, brezenreiter signifie chevalier avec bretzel !

Petite note informative : un ou une bretzel est une pâtisserie salée traditionnelle des cuisines alsaciennes et allemandes très répandues dans le sud de l’Allemagne, en Autriche et en Suisse.

Orfèvre

blog_goldsmith_munich-15-09-2016

Il était une fois un orfèvre d’une  grande renommée dont l’atelier était situé juste à l’entrée de l’ancienne fortification de la vieille ville, ce qui est de nos jours le Karlsplatz. La légende veut que le bijoutier reçu l’ordre d’un homme riche de créer un bijou couteux. Ce dernier disparut peu de temps après sa création pour le plus grand désarroi du malheureux bijoutier qui fut injustement condamné à mort. Alors qu’on l’emmenait par la porte de la tour connue sous le nom de “Schöner Turm” (la belle tour) pour son exécution, il se mit à crier : “Un jour, vous découvrirez la vérité et vous vous rendrez compte que je ne suis pas coupable !”. Peu de temps après son exécution, on retrouva le fameux bijou dans un nid de corneilles en haut de la tour. On croit encore de nos jours que les âmes des gens injustement exécutés hantent toujours l’endroit ! Soyez prudent la nuit 😉

This entry was posted in Culture et Histoire, Mythes et légendes, Voyages/ Vacances/Découvertes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*