Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


Location de voiture - Infos utiles

Location de voiture : les pièges à éviter

Louer une voiture pendant les vacances peut vous coûter plus cher que prévu. À votre arrivée au comptoir chez le loueur, on vous pousse à payer des tonnes d”extras”, auxquels vous ne pensiez pas au moment de la réservation.
Vous trouverez dans cet article les pièges les plus communs, et des solutions pour les éviter.

L’arnaque au “rachat de franchise”

L’une des choses les plus chères que l’on vous proposera au moment de la prise en charge, c’est sans aucun doute le rachat de franchise. Cela couvre la partie la plus importante de tout contrat de location : le conducteur principal doit payer un montant qui est souvent compris entre 600€ et 2 500€, si le véhicule est volé et/ou endommagé.

Ce type d’assurance vous coûtera au minimum 23€ par jour si vous la souscrivez au comptoir. Chez Hertz par exemple, il vous en coûtera jusqu’à 43€ par jour. Pour comparer, si vous souhaitez souscrire ce type d’assurance avec des compagnies indépendantes, le montant s’élève à quelques euros par jour. La différence avec ce système, c’est que vous devrez dans un premier temps payer la franchise et ensuite vous êtes remboursé par cette entreprise.

Matt Oliver, porte-parole pour les assurances automobiles pour le site gocompare.com, reconnaît que les loueurs de voiture vont toujours essayer de vous vendre des rachat de franchise élevées, c’est pourquoi les rachats de franchise des compagnies indépendantes représentent une bonne alternative. Il ajoute même que les loueurs vont essayer de vous vendre ces assurances comme une option avec votre location de voitures, mais c’est rarement le meilleur rapport qualité/prix.

Notre conseil : utilisez les sites de comparaison avant de réserver.

Comprendre les options de carburant

Le loueur que vous avez choisi vous propose peut-être une option “réservoir plein/réservoir vide”, ce qui veut dire que vous prenez en charge le véhicule avec le réservoir plein et que vous le restituez avec le réservoir vide. Cela peut s’avérer coûteux pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le carburant que l’on vous vend est plus cher qu’à la pompe. Ensuite, si vous louez le véhicule quelques jours, vous n’allez pas vider le réservoir. Au final, vous payez pour un carburant que vous n’utilisez pas, et le loueur a le loisir de louer le véhicule au client suivant et de lui faire repayer le plein.

Comme chaque loueur possède sa propre définition du système, il est important de savoir pour quoi vous signez. Par exemple, Hertz appelle ça l’option “pré-payée”, et Thrifty, “Option d’achat de carburant”. Dans les deux cas, les clients devront payer le plein à la prise en charge du véhicule et restituer le véhicule avec peu importe ce qu’il reste dans le réservoir. Il n’y a pas de remboursement pour ce qu’il reste dans le réservoir.

Avis aussi a son “option carburant” qui fonctionne de la même façon. Toutefois, il est stipulé que le client sera remboursé du carburant s’il rend le véhicule avec le réservoir plein. Mais si vous restituez le véhicule avec le réservoir aux trois-quarts plein, vous serez facturé de la totalité du plein, comme Susanne Linfort, même si vous avez consommé très peu de carburant.

“On s’est senti trompé par cette option de carburant”

Avis a donné cette option carburant à Susanne Linfort et son mari quand ils sont arrivés à l’aéroport de Funchal, à Madeire au Portugal. “Ils disent que c’est une “option” mais je ne me souviens pas avoir eu le choix”, se rappelle Susanne. Les clients qui choisissent ce mode de location, payent pour un plein de carburant et sont remboursés s’ils restituent le véhicule avec un réservoir plein.

Quand le couple est arrivé au Portugal, Mme Linfort, 59 ans, nous dit avoir demandé au personnel de l’agence, les conditions de ce mode de location. Suite à ces explications, elle était persuadée qu’elle ne paierait que le carburant consommé. Ils ont restitué le véhicule avec le réservoir aux trois-quarts plein et avait estimé le coût du carburant à moins de 15€. Quand elle a signalé ce détail à l’agent Avis, il lui a répondu par un haussement d’épaule.

Une fois rentré en France, le couple s’est rendu compte qu’il a été débité de 59€, le prix d’un plein de carburant complet. “C’est vraiment agaçant, car nous étions deux heures en avance. Si un agent nous avait dit que nous serions débités de ce montant, nous serions allé faire le plein.” Avis dit ne pas pouvoir commenter sur la discussion qui a eu lieu à l’agence de location, mais qu’ils travaillaient avec l’équipe d’Avis au Portugal afin d’étudier ce problème plus en détail.

Des options carburant plus équitables

Les locations réservoir plein/réservoir plein est généralement l’option la plus juste, car elle est sans surprise. Vous prenez en charge le véhicule avec un plein de carburant et vous le restituez plein. Dans le cas contraire, le montant de ce que vous devez sera prélevé sur votre caution. À savoir que les loueurs chargent souvent plus cher que le prix à la pompe, et il n’est pas rare qu’ils appliquent en supplément une taxe de service.

La plupart des loueurs vous proposent cette option gratuitement. Cependant, il existe des compagnies de location comme Do You Spain, qui facturent un supplément de 35€ pour une location réservoir plein/réservoir plein, et ne le proposent que pour les locations d’une à trois jours.

Autres options coûteuses

Si vous réservez une voiture compacte à Paris pour une escapade de deux jours, il vous en coûterait environ 55€. Pour les clients qui auraient besoin d’un siège bébé coque, il faut rajouter 15€, un GPS pour 30€ et un conducteur supplémentaire pour 16€. Soit un total de 61€ en plus du prix de la location.

Les grandes compagnies aériennes vous permettent de prendre le siège bébé dans l’avion gratuitement, ce qui peut vous faire économiser lors de la location de voiture. Pour vous éviter un GPS hors de prix, vous pouvez télécharger l’application Navmii avant votre voyage. Ce système de navigation, qui fonctionne sans internet (pas besoin d’utiliser vos données), gratuit, vous propose des cartes pour les États-Unis, la France, l’Espagne, l’Italie, les pays d’Europe de l’Est et le Royaume-Uni.

Jeune conducteur ? Hum…

blog_jeune_conducteur-6-10-2016

Certaines compagnies de location peuvent vous facturer un supplément si vous avez moins de 25 ans. Cela peut fortement varier. Do You Spain facture 8€ par jour pour des conducteurs âgés entre 21 et 25 ans, maximum 96€ pour la totalité de la location. Chez Hertz, en revanche, vous devrez payer une taxe jeune conducteur de 17,03€ par jour, et au maximum 170,25€. L’entreprise nord-irlandaise Dan Dooley, elle, facture 40€ par jour pour un jeune conducteur.

Frais de prise en charge hors des horaires normaux d’ouverture

Si votre vol atterrit en dehors des heures normales de l’agence, vérifiez dans votre contrat qu’il n’y ait pas de supplément dans ce cas. Par exemple, pour une prise en charge entre 23h et 7h, vous paierez un supplément de 40€ chez Holiday Autos.

Et toutes ces autres choses aussi surprenantes …

Il est très important de toujours consulter les termes et conditions pour y voir quelles autres taxes pourraient s’appliquer. Par exemple, une voiture restituée sale chez Do You Spain vous coûtera 90€ en nettoyage ; une amende et vous devrez payer 20€ en plus de celle-ci et si vous avez un accident, des frais administratifs de 50€ sont facturés.

Mémo location de voitures :

1 – Jetez un œil aux sites de comparaison, avec un peu de chance vous pourrez trouver des voitures à moins de 1€ selon la période et l’endroit où vous louez.

2 – Vérifiez auprès de votre banque le plafond de votre carte de crédit pour supporter le montant de la caution (généralement entre 600€ et 2 600€).

3 – Vérifiez l’âge minimum pour louer un véhicule dans le pays où vous souhaitez partir. N’hésitez pas à contacter Auto Europe afin d’obtenir ces renseignements. En règle générale, l’âge minimum pour conduire est 18 ans, mais il faut être âgé de minimum 21 ans pour louer une voiture en Espagne. Il existe aussi des restrictions d’âge maximum : en Bulgarie et Croatie, vous ne pouvez pas louer de véhicule à plus de 70 ans, alors qu’en Grèce et en Irlande, vous le pouvez jusqu’à 75 ans. Cela peut même aller jusqu’à 97 ans en Finlande.

4 – Quand vous prenez en charge le véhicule, vérifiez son état, surtout la carrosserie. Prenez des photos de chaque côté avant de signer quoi que ce soit. Faites-en de même à la restitution du véhicule. Beaucoup de conflits se résument à l’agence de location qui facture la franchise au client, alors que ce dernier affirme que les dommages étaient déjà présents. C’est pourquoi il faut toujours avoir des preuves et prévenir le loueur avant de partir avec le véhicule.

5 – Une fois rentrés à la maison, vérifiez votre relevé de compte au cas où il y aurait des débits inattendus. Si vous pensez que vous avait été débité de façon injustifiée, contactez votre banque et/ou le loueur.

Blog_Campervan_Fee.3.08.2016 Blog_Campervan_Key.3.08.2016

Préparez bien votre location de voiture et profitez de vos vacances en toute tranquilité !

This entry was posted in Infos pratiques, Location de voiture. Bookmark the permalink.

Une réponse à Location de voiture : les pièges à éviter

  1. Make My Trip says:

    Tellement de choses à prendre en compte… merci pour votre article, il faut retenir tout cela maintenant au moment de la location !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*