Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


traffic-blur

Les feux de circulation – une particularité nationale

Après avoir traité la conduite à gauche dans un article précédent, cette fois-ci nous allons nous consacrer aux feux de circulation. Vous allez sûrement vous demander pourquoi… En effet, ce thème peut paraître dérisoire. Mais contrairement à ce que l’on peut penser, les feux de circulation, au même titre que les panneaux de signalisation, méritent une attention toute particulière. Certains d’entre vous ont pu remarquer lors de leurs voyages à l’étranger en location de voiture que les feux de circulation ne fonctionnent pas de la même manière dans tous les pays. Pour ne pas se perdre dans les détails, nous allons nous restreindre ici aux feux pour véhicules motorisés ; la signalisation pour cyclistes et piétons ne sera donc pas évoqué.

Comme tout le monde le sait, les feux de signalisation ont pour but de réguler la circulation entre les usagers de la rue et de la route. Ce dispositif de signalisation routière se décline en trois couleurs:

  • le rouge pour marquer l’obligation d’arrêt,
  • le vert pour signaler l’ouverture de l’accès et
  • le jaune pour signaler le passage entre les deux étapes précédentes.

Ces transitions sont commandées par un appareil électronique. Les couleurs peuvent légèrement varier selon les pays. Le feu jaune peut tirer vers l’orange et le feu vert vers la couleur bleu. Mais jusque là rien de bien dramatique, d’autant plus que ces couleurs sont reconnaissables également par les daltoniens.

Mais cela se complique un peu lorsque l’on rentre dans les détails… En France, de même qu’en Belgique et aux États-Unis par exemple, on connait les classiques feux de signalisation à 3 états qui alternent entre : le feu rouge (arrêt), le feu vert (passage autorisé), le feu jaune (arrêt sauf s’il n’est plus possible d’arrêter son véhicule).

Mais ceux qui ont eu l’occasion de conduire en voiture de location en Suisse, au Royaume-Uni, en Allemagne ou autres pays, ont pu remarquer que les feux sont un peu différents. Ils sont à quatre états, c’est à dire qu’entre le passage du rouge au vert, il y a également un feu jaune pour signaler au conducteur que le feu s’apprête à passer au vert et qu’il peut donc s’y préparer. Cependant, il est strictement interdit de circuler avant que le feu ne soit vert.

Pour encore un peu plus de confusion, sachez qu’en Autriche et en Lituanie, certains feux ont même cinq états: entre le vert et le jaune, on compte le vert clignotant. Ce dernier a pour but de faire ralentir les automobilistes à l’approche du feu.

Dans tous les cas, pas de panique si vous conduisez à l’étranger. Peu importe le type de feu auquel vous aurez à faire, le principal est d’adopter une conduite sereine et prudente.

Si vous avez noté d’autres différences sur la conduite à l’étranger, n’hésitez pas à nous en faire part.

 

L’équipe Auto Europe

This entry was posted in Infos pratiques. Bookmark the permalink.

Une réponse à Les feux de circulation – une particularité nationale

  1. Marquage16 says:

    Bonjour! Merci pour cet article sur les feux de circulation. Ils jouent vraiment un rôle important dans la signalisation routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*