Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


le Québec en hiver

flickr_9280679.jpg
© Crinity

Continuons cette petite série sur le Québec, puisque c’est de là que je vous écris depuis maintenant quinze jours !

“Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver” écrit Gilles Vignault. Bon, je peux constater sur place que le Québec ne dispara ®t pas de la carte en été mais il faut bien avouer que l’hiver, le pays conna ®t un intérêt tout particulier.

Un mot sur le climat, d’abord. C’est un climat CON-TI-NEN-TAL. C’est à dire froid ! En hiver, les moins quarante ne sont pas rares, même si le zéro peut aussi prévaloir. Et tout peut changer d’un jour à l’autre, voire du matin au soir. C’est la raison pour laquelle les québecois vivent quasiment l’oreille sur le poste de radio ou les yeux sur la cha ®ne météo : c’est là qu’on peut savoir si le jour concerné a été décrété “jour de neige” (les enfants n’auront pas école faute de ramassage scolaire, donc un des parents a l’autorisation de faire le travail buissonnier pour s’occuper d’eux). Là aussi qu’on saura combien d’épaisseurs de chandails (pulls) mettre avant de sortir. Car si les intérieurs sont très généreusement chauffés, un équipement confortable s’impose dès qu’on veut mettre le bout du nez dehors : bottes de neige (chaussures d’hiver), tuque (bonnet), Kanuk (anorak), gants, bas (chaussettes) voire collant sous le pantalon, etc… En fait, une fois muni du bon matériel (achetez sur place plutôt que ramener des vêtements insuffisants de France sous peine de passer vos vacances à siroter du thé à l’intérieur…), sortir n’est plus un problème et on peut profiter de la neige, la neige, la neige… L’hiver 2007/2008, qui a marqué un record, a vu 6 mètres de neige tomber sur le Québec. C’est bien le réchauffement climatique qui est en cause, la neige tombant quand il ne fait pas trop froid…

Que faire en hiver au Québec? Des activités d’extérieur, avant tout. Ca va des promenades en tra ®neaux à chiens ou en skidoo (qui est le seul moyen de locomotion d’hiver dans les endroits reculés mais une forme de promenade touristique ailleurs) au ski bien entendu (le réseau de ski de fond est immense et très développé, même au centre de Montréal on peut skier dans le parc du Mont-Royal. De nombreuses stations proposent aussi du ski de piste. La neige est abondante mais le dénivelé restreint. L’expérience est cependant très agréable, mais oubliez les stations géantes des Alpes, ici on est dans le familial !), le patin à glace (par exemple sur le lac des castors à Montréal, mais Ottawa, aux portes du Québec, dispose d’une patinoire géante de 23 kms de long, le canal Rideau, entretenue tout le temps de la glace ! 23 kms à patiner droit devant, ça fait rêver, non?) ou la luge (chaque côte, ou presque !). Mais la vie sociale est aussi intense. On vient de toute la province assister en mars au carnaval de Québec mais d’autres villes proposent aussi des activités extérieures en hiver. A Ottawa toujours, un concours de sculptures sur glace se tient aux environs de février, avec une programmation musicale en plein-air intéressante… Si, si… j’y étais, je l’ai vu : la scène est chauffée donc les musiciens jouent sans moufles mais le public applaudit en tapant dans les siennes, ce qui fait un bruit étouffé assez surréaliste…

This entry was posted in Voyages/ Vacances/Découvertes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*