Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


de la voiture hybride

flickr_110252326.jpg
© AGeekMom

Bon, maintenant qu’on a découvert le Mensuel de l’université (cf. l’article d’hier), on ne s’en passe plus. L’article du jour est dû à Francois Roby, Ma ®tre de conférences à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, qui traite de “La motorisation hybride : une transition nécessaire ?” (sous-entendu du moteur à explosion vers le moteur tout-électrique). L’article se penche sur un paradoxe apparent aux yeux du physicien (j’avoue qu’il ne l’était pas du tout pour moi…) : comment un moteur thermique qui alimente un moteur électrique qui fait avancer un véhicule peut-il être plus performant énergétiquement que le même moteur électrique directement lié à la locomotion ? En effet, toute transformation d’énergie en une autre entra ®ne forcément une déperdition d’énergie, laquelle devrait condamner le système. La réponse tient à plusieurs éléments :
* d’abord, un moteur thermique a un très faible rendement, parce que l’utilisation pour la locomotion est très peu respectueux de son efficacité : on le fait travailler à faible vitesse et forte accélération, ou le contraire, alors qu’il est optimisé pour un régime en particulier (disons 80 km/h en quatrième sur du plat). L’ajout d’un moteur électrique qui vient le suppléer en cas de forte demande ou s’opposer à lui en cas de freinage ou de faible demande (en rechargeant la batterie) représente une économie globale d’énergie ;
*la récupération pendant le freinage d’une énergie qui sinon partirait dans la nature est aussi une économie globale d’énergie.

La technologie est maintenant au point, reste le point faible global de la voiture électrique : la batterie elle-même. Incapable jusqu’à présent de fournir sur la durée la puissance globale nécessaire, avec les nouveaux matériaux désormais “la capacité électrique accrue ainsi permise, peut envisager une réelle autonomie électrique: quelques dizaines de kilomètres sans bouger un piston. Il deviendra alors utile et naturel, pour s’affranchir partiellement du pétrole, de la brancher sur une prise électrique”. De là à savoir si c’est une bonne nouvelle pour le climat, il faudra examiner la façon dont est produite l’électricité qui alimentera alors la voiture !

 

This entry was posted in Actualités automobile, Voitures Propres. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*