Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


blog_header_image_dire_non

Comment dire non à vos enfants adultes

Remarque : plus d’un parent sur 10 (14%) admet avoir à payer l’entretien des animaux de compagnie de leurs enfants adultes. Voici quelques conseils pour apprendre à dire NON.

Une fois que leurs enfants ont atteint l’âge adulte, les parents pensent que c’en est bien fini avec leur participation à l’entretien des animaux de leurs enfants, que ce soit des leçons d’équitation ou des cours de dressage de chiots ou autres.

blog_dog-walk-14-12-2016

De nouvelles recherches effectuées par Auto Europe, courtier dans la location de voiture, ont révélé que 14 pour cent des parents ont des difficultés à dire NON à leurs enfants adultes ! Ils finissent toujours par payer pour l’essentiel ainsi que les soins pour les animaux de leurs enfants âgés de plus de 18 ans. Même si ces derniers sont censés être matériellement indépendants.

Voici une petite analyse pour vous montrer quand il est raisonable de participer  financièrement et quand il est péférable de dire tout simplement NON !

Aide financière des parents : où se trouve la limite ?

Les études universitaires sont coûteuses, les loyers des chambres d’étudiant ont augmenté… Bref, la vie en général est chère ce qui rend plus difficile que jamais aux jeunes de se débrouiller seuls matériellement. Il est donc compréhensible que les parents veuillent les aider financièrement, de temps à autre.

Mais, est-il nécessaire de financer tout ce qui se rapporte à leurs animaux de compagnie ? Aussi mignonnes qu’elles soient les petites ou grandes boules de poils, Jeannot lapin ou Dagobert le chien, posséder un animal de compagnie, c’est à l’enfant adulte de prendre une certaine responsabilité : avoir les moyens nécessaires pour subvenir aux besoins de son animal et prendre le temps de s’en occuper ! La nourriture et d’autres éléments essentiels tels que vaccin, collier, soins médicaux nécessitent un budget assez important.

Si vous finissez quand même par donner de l’argent à vos enfants adultes pour l’entretien de leurs animaux de compagnie, assurez-vous que vos enfants soient d’accord de vous faire rembourser la totalité de la somme empruntée. Les participants au sondage d’auto Europe ont avoué être, en majorité, tous un peu faibles quand il s’agit d’aider leurs enfants même à l’âge adulte. En fait, nous sommes une nation de gros tendres !

blg_funny-animal-14-12-2016
La recherche a également révélé que 22% des mères et des pères ont payé la facture pour les voitures de leurs progénitures, 17% leur ont financé des vacances sans les avoir accompagnés et 17% ont contribué au paiement de leur loyer.

D’une part, il est important aux parents d’encourager leurs enfants adultes à devenir matériellement indépendants. D’autre part, contribuer au financement de leur foyer, véhicule, et même leurs vacances, serait un investissement beaucoup plus précieux à long terme, leur offrant leur propre espace et des souvenirs inoubliables.

Mais, il y a forcément des moments où vos enfants viennent vers vous pour avoir un peu plus d’argent ! Alors comment pouvez-vous différencier ce qui est important de ce qu’il ne l’est pas et comment pouvez-vous apprendre à dire non dans ces cas-là ?

Quelques astuces pour dire non

Pour éviter ce genre de situation, vous devriez, avant tout, avoir une conversation claire et nette regroupant votre partenaire, les enfants et vous quant aux éventuels financements que vous acceptez ainsi que ceux qui sont susceptibles d’être refusés.

Contribution au loyer, aux dépôts et prêts hypothécaires immobiliers ou remboursement de tout autre prêt sont des aides financières raisonnables qui demandent un travail en commun pour élaborer un plan permettant à votre enfant de vous rembourser sur une période de temps déterminée.

Cependant, quand il s’agit d’articles tels que literie pour animaux de compagnie, vacances de luxe et vêtements inutiles ou autres achats frivoles pour vos enfants adultes, il est important d’enseigner à vos enfants la valeur de l’argent et de leur apprendre à gagner cet argent en disant non quant à votre contribution à ce genre de dépense !

En refusant leur demande, assurez-vous de faire comme suit :

– Restez calme et n’élevez pa la voix, même si vous pensez que c’est une demande ridicule.
– Donnez-leur la raison de votre refus.
– Suggérez comment ils pourraient gagner eux-mêmes de l’argent. Par exemple, en vous   débarrassant de certaines corvées ménagères, en faisant du bénévolat pour quelques heures supplémentaires…
– Maintenez toujours votre position en gardant bien en tête votre opinion à ce sujet. Si vous changez d’avis, ils sauront que vous êtes facile à convaincre et essayeront, de nouveau, le même tour à l’avenir.

N’ayez pas peur de dire NON sur une base continue. Bien que cela puisse, temporairement, provoquer des crises de colère et quelques sentiments difficiles, vous transmettez quand même le message, à vos enfants adultes, que vous prenez la chose très au sérieux et que votre objectif est de les aider à devenir indépendant financièrement – une chose dont ils seront extrêmement reconnaissants à long terme.

This entry was posted in Infos pratiques. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*