Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


Blog_nature.5.05.2017

Cinq chefs-d’œuvre naturels en Italie !

On cite souvent les magnifiques monuments à voir absolument lorsqu’on voyage à l’étrangers mais on oublie facilement ce que la nature nous présente un peu partout dans le monde : des curiosités à couper le souffle, des chefs-d’œuvre que nous admirons en nous étonnant à la fois.  Et chacune d’elle est une œuvre accomplie en son genre issue de de l’ingéniosité de la nature ! Car, il n’y a pas plus artiste que la nature elle-même !

Si vous êtes plutôt du genre vacances en pleine nature, alors rendez-vous en Italie pour découvrir cinq de ces chefs-d’œuvre naturels que l’on peut, sans trop exagérer, appeler les patriarches de la nature en Italie.

Parmi ces œuvres les plus spectaculaires, les arbres, dans toute leur grandeur ! Ils sont des “êtres” vivants qui sont souvent témoins de nombreux événements dans leur vie parfois plusieurs milliers d’années. Ces arbres monumentaux, tous célèbres pour leur taille, leur âge ou tout simplement pour être témoin d’événements historiques importants, font partie de l’héritage culturel du pays. Ils ont été présentés par des poètes et écrivains célèbres, peints par des peintres illustres. Comme l’Italie comprend une grande richesse naturelle, nous nous concentrons, dans notre blog,  sur cinq de ces beautés.

Notre voyage commence en Sardaigne, à Luras située à 40 km d’Olbia. Tout proche du lac Liscia, vous aurez tout le bonheur d’admirer le grand patriarche, l’olivier millénaire qui porte fièrement le nom de S’ozzastu. Un tableau des plus beau pour les amoureux de la nature ! Estimé entre 3 000 et 4 000 ans, avec une circonférence d’environ 12 mètres et une hauteur de près de 14 mètres, il est le “Roi vénéré” par les habitants de cette région. Déclaré monument naturel depuis 1991, il fait, désormais, partie la liste des vingt plus anciens arbres italiens, en tant que représentant de la Sardaigne.

Nous continuons vers la Sicile où notre itinéraire nous mène au parc de l’Etna, sur le territoire de la ville de Sant’Alfio (CT). Et là, vous serez émerveillés par le décor qui se présente à vos yeux : Le châtaignier des cent chevaux dans toute sa splandeur ! Estimé entre 2 000 et 4 000 ans, il est le plus grand et le plus ancien châtaignier connu en Europe. Portant le nom botanique de “Castanea sativa Miller”, son tronc, à la forme imposante, a une circonférence d’environ 22 mètres pour une hauteur de 22 mètres également. Son nom provient d’une légende locale selon laquelle, au XIVe siècle, la Reine Joanna I d’Anjou, avec une centaine de cavaliers, s’est réfugiée sous ses branches pour se mettre à l’abri d’une tempête soudaine et violente.

De la Sicile, nous partons vers la Calabre, une belle région du sud de l’Italie et plus précisément vers la province de Catanzaro, située dans la municipalité de Curinga pour decouvrir un platane géant dont la taille fait 18 mètres de circonférence. On estime son âge à 1 000 ans. Il est particulièrement attirant en hiver, lorsque ses branches nues s’entrelacent et se montrent singulièrement spectrales contre le ciel argenté. On pense qu’il a été planté par les moines de l’ermitage voisin de Sant’Elia, où il se trouve dans une forêt dense de pins.

Nous remontons vers le centre de l’Italie pour nous retrouver dans la province de Rieti qui héberge un arbre assez remarquable et qui porte le nom d’un des saints les plus aimés dans le monde, à savoir le hêtre Saint-François. Cet arbre se trouve à Rivodutri, une petite de montage. Le hêtre que nous évoquons ici, est un arbre dont la circonférence supérieure à deux mètres et qui atteint une hauteur de neuf mètres. La légende, liée à cet arbre de 250 ans, remonte à l’époque de Poverello d’Assise.  On croit que la forme de ses branches torsadées est dûe au fait que le hêtre se pliait pour abriter le saint lors de violentes tempêtes. Certes, cette conformation est assez particulière pour un arbre qui se développe normalement avec des branches longues et minces !

Notre pélérinage à travers l’Italie pour vous faire découvrir les cinq patriarches de la nature se termine à Turin, capitale du Piémont et riche en espaces verts. Cette dernière destination héberge le parc Leopardi Park , petit et pas très connu mais qui a la particularité de compter un certain nombre d’arbres de taille considérable tels que des sycomores, des ormes, des marrons et deux superbes séquoias. Ces derniers de dimensions colossales ont une hauteur qui dépasse les 35 mètres et dont la taille des troncs fait respectivement 350 cm et 490 cm.

En espérant que la vision de ces géants vous a impressionné autant que nous !
Pourquoi n’iriez-vous pas découvrir ces merveilles naturelles et profiter par la même occasion d’un voyage découverte en Italie ? Et pour vous déplacer agréablement sans trop dépenser, réservez une location de voiture sur le site d’Auto Europe.

This entry was posted in Attractions et loisirs, Vacances, Voyages/ Vacances/Découvertes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*