Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


Berlin, capitale méconnue

C’est donc le grand jour… Celui qui fête le début de la réconciliation des deux Allemagnes, le jour où la brèche dans le mur qui outrageait la vieille cité s’est déclarée et a fait voler la hideuse construction en éclats. Toute la planète a les yeux fixés sur Berlin, comme elle l’avait il y a 20 ans. Et que ça y va des “souvenez-vous de la surprise, la joie, devant ces visages hilares, ces consommateurs de bananes, ces Trabant semblant venir de la préhistoire de l’automobile” et que ça nous montre des archives d’époque. Toujours plus facile de remémorer l’actualité que de la suivre, n’est-ce-pas les médias ? Mais le humble rédacteur de cette chronique et son mauvais esprit étant à Berlin, il ne se sentait pas de ne pas consacrer quelques mots à cette ville surprenante, pour peut-être vous donner envie de la découvrir un jour prochain, peut-être au printemps ou en été parce que là, il fait quand même pas chaud…

Berlin est une ville étendue : 8 fois la superficie de Paris pour pas davantage d’habitants. Berlin se décrit souvent comme un gros village. Une juxtaposition de villages alors, parce que je vous garantis qu’on a rapidement fait le tour de ce que peut proposer la marche à pied ! Rien que relier deux stations de métro successives, si facile à Paris, est ici une vraie gageure. Restent donc les transports en commun (U-bahn, S-bahn, trams et bus), rapides et efficaces mais pas donnés (2,10€ pour le ticket couvrant les zones A et B). La location de voiture appara ®t vite comme une solution raisonnable, même si les heures de pointes sont un peu effrayantes au non-initié. Les allemands sont pourtant plutôt respectueux du code de la route et de vos hésitations (même s’il ne faut pas les imaginer comme une armée de robots disciplinés : ça klaxonne et ça fait rugir les moteurs aussi à Berlin !). Mais la ville couvre une périphérie étendue et les points d’intérêts sont disséminés, donc avoir une voiture sous la main est tentant. Le stationnement n’appara ®t pas trop un problème dès que l’on sort de Mitte, l’hyper-centre. Qui n’a rien d’un centre ancien. Berlin est ce mélange unique d’architecture ancienne et moderne, d’intérieurs complètement et volontairement mités et de constructions ultra-modernes. Il fait bon se promener et sentir l’atmosphère de quartiers comme Kreuzberg, Prenslauer Berg ou Neukolln. Ou chercher les traces de passage du mur, aller de l’est à l’ouest maintenant difficilement reconnaissables (guettez les petits bonhommes des feux rouges, ceux de l’est sont clairement identifiables !). Et sans parler de la nuit berlinoise, assez unique, difficilement descriptible au-delà de son aspect de décontraction branchée. Et la nuit tombe tôt en ce moment… Mais Berlin l’été c’est la forêt au coeur de la ville, les foules avides du moindre rayon de soleil, se répandant dans les parcs et sur les terrasses. Berlin, une ville à vivre, finalement !

This entry was posted in Voyages/ Vacances/Découvertes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*