Auto Europe Location Voiture Blog - Blog Voyages


Que faire en cas de sinistre ?

5 premières choses à faire après un accident

En cas d’accident ou d’accrochage, on est souvent paniqué et on a tendance à ne pas toujours prendre les bonnes décisions. Voici les 5 premiers gestes à adopter après un sinistre :

1 – S’arrêter !

Cela peut paraître bête, mais sous l’effet du choc beaucoup de personnes oublient de s’arrêter et continuent leur chemin. Cependant, cela est automatiquement considéré comme un délit de fuite qui peut engendrer des conséquences judiciaires graves. Donc arrêtez-vous et gârez votre véhicule de sorter à gêner le moins possible.

2 – Sécurité avant tout

Le saviez-vous ? Y a t-il des blessés ?
Est-ce que des personnes sont en danger ?
Faut-il appeler les ambulances ?
Est-ce les autres usagers de la route sont en sécurité ?

Ce sont des questions qu’il faut se poser dès les premières secondes.

Il ne faut surtout pas mettre d’autres personnes en danger. C’est pourquoi il est indispensable d’avertir les autres usagers de la route. Pour cela, ne lésinez pas sur la signalisation : mettez les warnings, enfilez votre gilet de sécurité et disposez votre triangle de pré-signalisation à 30 m de l’incident si nécessaire. Tous ces dispositifs sont prévus à cet effet donc utilisez-les!

Ne l’oubliez pas : on n’est jamais assez prudent !

3 – “Zen, restons zen …”

Que vous soyez fautifs ou non, il est fortement recommandé de rester calme
et courtois en tout état de cause. Tout excès de colère ne pourrait que détériorer la situation.

4 – Rassemblez un maximum d’informations

Même s’il vous faudra passer pour un curieux, n’hésitez pas à demander aux personnes impliquées leurs noms, prénoms, coordonnées et assurances. Notez la plaque d’immatriculation de la voiture concernée ainsi que son modèle, sa couleur et d’autres informations pertinentes. S’il s’agit d’une voiture de fonction, demandez le nom de l’entreprise, s’il s’agit d’une voiture de location, exigez le nom du loueur. Et bien évidemment, si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à prendre des photos.
S’il y a des témoins, n’hésitez pas à les solliciter; ils pourraient s’avérer être d’une grande aide.
En plus de cela, rassemblez tous les renseignements disponibles concernant les conditions de l’incident : conditions météorologiques, éclairage, heure/date, état du trafic …

5 – Établir un constat

Quelque soit l’importance de l’accident, établir un constat reste très important. Ce dernier n’est pas obligatoire, mais il permet de faciliter le travail de votre assureur. De plus, un constat bien fait accélère l’indemnisation.
Dans tous les cas, prenez le temps de le remplir. Cochez les bonnes cases et n’agissez pas sous le coup de l’émotion. Même si vous n’êtes pas un artiste, essayez de décrire les circonstances de l’accident au mieux à l’aide d’un croquis.
Dans le meilleur des cas, les deux parties impliquées sont en accords sur les faits, il s’agit alors d’un constat amiable. Par contre, s’il y a des désaccords, il est important de les noter dans la partie “Observations”. Il est important de l’envoyer à l’assurance dans les 5 jours suivants l’incident.

Un petit accrochage peut arriver à tout le monde. Donc veuillez bien noter les point énumérés ci-dessus. Ils pourraient vous être utiles.

Bonne route
L’équipe Auto Europe

This entry was posted in Infos pratiques. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*